(0030) 22420 91711

L’emplacement de l’hôtel Olympia Mare est stratégique comme il se trouve seulement à 8 km de l'aéroport de l’île, à 28 km de la ville et du port de Cos au nord-est et à 22 km de fameuses plages au sud-ouest de l'île.

Kardamena

Le village le plus proche (2 km), est une station touristique bien organisée où domine le bleu de la mer. Kardamena avec son petit port et son marché bien riche offre aux visiteurs plusieurs alternatives en ce qui concerne la nourriture locale, le divertissement et bien naturellement la nage et les sports nautiques. Pendant l’été, s’organisent plusieurs événements culturels dans le village, comme les «Alasarnia», de l'ancien nom de la ville d’Alasarna, ainsi que des fêtes locales à l'occasion de fêtes religieuses. A partir de son port, le visiteur exigeant peut visiter quotidiennement en petit bateau l’île voisine de Nisyros avec son volcan actif et ses habitats traditionnels (Mandraki, Nikia, Emporios).

L’île de Cos

Île de la mer Égée du sud (Dodécanèse) habitée en permanence depuis le passé le plus lointain, comme a été prouvé par plusieurs découvertes archéologiques et récentes, ruines et édifices. Elle est considérée comme la patrie du plus célèbre médecin de l’antiquité, d’Hippocrate, qui a vécu au 5ème siècle av. J.-C. et a été exalté pour ses méthodes médicales innovantes. Il a enseigné et il a exercé de manière pratique ses connaissances au sanctuaire d'Asclépios situé à 5 km de la ville de Cos, considéré comme l'un des plus anciens sanctuaires de ce type, équivalent de ceux d'Épidaure et d’Ephèse.


Parmi les sites les plus importants et les plus impressionnantes de l'île sont le château des Chevaliers, avec sa double muraille et son grand fossé qui domine la vieille ville et le port. Les sites touristiques sont nombreux et couvrent toutes les périodes historiques de l'île. Le platane d'Hippocrate, un arbre séculaire où d’après la légende le célèbre médecin a enseigné ses élèves, le Gymnase de l'Ouest de la période hellénistique, la Casa Romana, le Conservatoire Roman, les Mosquées Ottomanes, les nouveaux bâtiments de l'époque de l'occupation italienne de l'île (1912-1943) mais également les châteaux de Palaio Pyli et de Antimachia, ainsi que l'église de St. Stephen à Kefalos font partie de nombreux sites touristiques de Cos. L’île est également connue pour sa biodiversité, comme le témoignent les Thermes (sources thermales), les pentes boisées de la montagne de Dikaion, le parc de Plakas, le biotope de la zone humide à Psalidi et surtout les marais salants à Tingaki où le visiteur peut admirer les flamants roses pendant la période de leur migration.


Cos offre de nombreux choix de divertissement, des visites aux îles voisines, des événements culturels (avec Ippokrateia le centre de tous), mais elle dispose également plusieurs et bonnes infrastructures pour une gamme vaste d’activités sportives telles que le bowling, le tennis, le football, le beach-volley, la plongée sous marine, la planche à voile, ainsi que le kite surf sur le côté nord de l'île, mais encore de formes alternatives de tourisme avec des chemins de randonnée agréable, de l’équitation et du vélo de montagne. Bien sûr elle dispose de très nombreuses plages, la plupart d’elles organisées avec du sable riche et à proximité de l’hôtel Olympia Mare.


Enfin, Cos est célèbre pour ses spécialités locales. Les revithokeftedes, le gâteau aux tomates cerise, le fromage de chèvre doux mûri dans le vin rouge, l’excellent miel d'Antimachia, le vin doux et la rafraîchissante kanellada de Zia sont certains parmi elles.